fond color
asso.lamarisma@gmail.com

TERCIO DE LA MULETA


Ce tercio est en réalité décomposé en deux temps : la ' faena' qui est l'ensemble des passes réalisées par le 'maestro' pour préparer le toro au coup d'épée et à la mise à mort - Clarines.
Le matador se présente devant la présidence, l'épée et la 'muleta dans une main, il salut de la 'montera ', demandant l'autorisation de tuer et offre la mort de son toro à une personne ou à l'ensemble du public. c'est le 'brindis' qui introduit la 'faena'. muerte
Par une succession de passes, le 'maestro' va chercher à contrôler l'animal, à canaliser sa charge. Les passes sont distribuées en fonction du comportement du toro, à gauche, à droite, basses ou hautes mais toujours dans le but de corriger sa présentation et de le dominer.Les passes qui doivent s'enchainer le plus élégamment possible.
Dominant le fauve, le 'maestro' peut alors se laisser entrainer par son inspiration, lui permettant de présenter à son public le meilleur de lui même.
L'heure de vérité est arrivé.
Le toro est 'cuadrado' : cadré, tête basse et les sabots alignés, les antérieurs pratiquement joints. Le matador s'élance du pied gauche, sa main gauche prolongée par la muleta attire le coup de corne vers la droite du torero, tandis que l'épée est enfoncée de la main droite . Le matador s'esquivant par le flanc droit du toro.
Bléssé à mort, le toro ne tarde pas à se coucher sur le sol.
La foule rend son verdict pour la faena et sa conclusion, demandant une récompense pour le Maestro en agitant un mouchoir blanc, récompense qui sera accordée ou non par la Présidence.

avant
Valid XHTML 1.0 Transitional